AEFH

Association d'Entraide de Familles d'Handicapés
65, avenue de Verdun
45800 Saint Jean de Braye

Son but :
L'aide aux personnes qui souffrent d'une blessure de l'intelligence.
Depuis 1987, l'Association d'Entraide de familles d'handicapés, autour de Mr et Mme Thoirey, accueille sur un mode familial et pour des séjours limités, des personnes blessées dans leur intelligence.

Ses maisons :

La Sablonnière

L'association est née en 1987 de la rencontre entre des familles ayant à leur charge une personne handicapée et qui éprouvaient le besoin de partager leurs soucis, mais aussi leurs joies ainsi que quelques moments de loisirs. La mise à disposition gracieuse de la Sablonière leur offrait un lieu de rencontres, dans un cadre naturel privilégié. L'association évoluera ensuite au gré des hasards et des nécessités de la vie. Le décès d'un parent concrétise de façon brutale les soucis jusqu'à présent échangés de façon verbale :
"Que va devenir notre enfant lorsque ... ?"
Il faut répondre à la détresse.
La maison est grande et la famille Thoirey n'hésite pas: Il faut accueillir.
D'autres détresses se présentent : la maladie, la fatigue, besoin des parents de "souffler" ...
Ainsi est née l'AEFH lieu discret. Elle évoluera lentement vers des statuts officiels et obtiendra son agrément en 1996.

L'appelation "Maison Familiale d'Accueil Temporaire" retenue par les autorités administratives lui confère une mission particulière innovante en complément des propositions "traditionnelles".
La dimension familiale est soulignée et le caractère temporaire impose la recherche de solutions d'avenir durables.

La Maison Familiale de la Sablonnière propose une formule qui permet :
- de répondre à des demandes d'extrême urgence (décès, maladie des parents ...)
- d'accueillir des adultes en attente de placement, de les préparer à être séparés de leur famille et ceci dans une stucture de type familial, assurant une transition douce entre le milieu familial et l'orientation définitive (institution ou famille d'accueil).
- d'encourager les familles qui le peuvent à maintenir au sein de leur foyer la personne handicapée, dont elles ont la charge, et d'offrir une possibilité de décharge temporaire.

Toute personne qui vient frapper à la porte de la Sablonnière est reçue et sa demande est considérée.

Accueillir, c'est aussi écouter, comprendre, mieux orienter et apporter des solutions.

Le Petit Cormier
(Ancien Monastère des Bénédictines)

Pour répondre aux préoccupations d'avenir, se fait jour une nouvelle maison et ceci suite au déménagement des religieuses.

Cette maison comprend:
- Un foyer de vie de 33 places pour personnes handicapées mentales vieillissantes.
- un service de jour de 20 places;
- Un accueil temporaire de 8 places.
- Un village Accueil de 19 pavillons pour les familles et pour les personnes qui travaillent en CAT.

Pour une plus grande réussite, des moyens sont mis en place.
- des équipes solides de professionnels et de bénévoles.
- De l'espace, des terrains, des installations d'exception qui sont celles d'un monastère, idéales pour accueillir individuellement et collectivement.

Une aumônerie, commune à plusieurs établissements recevant des personnes handicapées, y a également pris place.