L'orgue

Depuis le 7e siècle, orgue et église sont souvent indissociables. Rares sont aujourd'hui les édifices religieux qui ne possèdent pas leur orgue que celui-ci soit "de choeur", "de tribune", classique ou romantique. Un caractère sacré s'attache donc à cet instrument dont le premier but est de permettre à l'organiste d'accompagner les offices. Cependant, il chante également souvent lors de concerts donnés dans les églises.
L'église saint Jean Baptiste de Saint Jean de Braye en est un vivant exemple.

L'ORGUE DE L'EGLISE DE SAINT JEAN DE BRAYE

Orgue d’appartement de style néo-flamand, construit par Bernard Cogez, agrandi et transformé pour l’église Saint-Martin à Octeville dans la Manche. Sous l’impulsion de Damien Colcomb, l’Association des Amis des Orgues s’est constituée en Juin 2002 afin de pouvoir acheter cet Orgue.
En Juin 2003, l’orgue a été installé dans l’église du Bourg. Le 18 Octobre 2003, il a été inauguré par Monsieur le Maire Jacques Chevalier et béni par Monseigneur l’Evêque André Fort.
L’Orgue est adapté aux musiques des XVI au XVIIIème siècles et à certaines œuvres des XIX et XXème siècles.

Il est le fruit de la volonté d'une association, celle des "Amis des Orgues" qui poursuit aujourd'hui encore sa mise en valeur par l'organisation de concerts.

SES CARACTERISTIQUES :

Buffet en Sapin, peint en noir et rouge,
en un seul corps.
Pédalier et banc en Chêne.

SA COMPOSITION :
- 310 Tuyaux.

- Clavier manuel de 56 notes :
Bourdon 8 – 12 tuyaux en bois
21 tuyaux en façade
23 tuyaux sur le sommier
Flûte 4 12 tuyaux bouchés
12 tuyaux à cheminée
32 tuyaux coniques en Plomb martelé
Plein-jeu – 3 rangs en Etain 75 %.
- Pédale – 30 notes - Soubasse 16 en bois.

Traction des notes : mécanique à doubles équerres
en éventail, suspendues.
Traction des registres : mécanique.
Alimentation : Ventilateur électrique monophasé
avec un régulateur de pression.
Tremblant doux – Placage du clavier en Ebène.

L'ORIGINE DE L'ORGUE

Né à Alexandrie en Egypte au 3ième Siècle avant Jésus-Christ. Il nous est venu d’Orient sous la forme d’un cadeau que Byzance offrit au roi carolingien Pépin le Bref.
L’extraordinaire expansion qui allait faire connaître cet instrument fût avant tout liée à celle des églises et plus particulièrement de la construction des cathédrales gothiques. En France, le premier orgue installé dans un édifice religieux fût celui de la cathédrale de Rouen.
Dès le 13ième siècle, la musique occidentale prit son essor vers une forme plus complexe qui trouve son plein épanouissement dans la polyphonie.« Un tuyau chantera pour vous et grâce à vous »
La portée du haut se joue avec la main droite.
La portée du milieu se joue avec la main gauche.
La portée du bas se joue avec les pieds.

Les tuyaux du plus gros au plus petits sont :en métal : Etain ou alliage Etain/Plomb (on appelle cela l’étoffe)en bois : Chêne ou Acacia.

Coupe générale d'un orgue à 3 claviers