chapelle Saint François

Historique des décisions et démarches par les Chantiers Diocésains
pour la Construction de la Chapelle Saint François.

La chapelle Saint François a pris naissance, dans l'idée, le 7 décembre 1964 lors de la première réunion du Comité Paroissial de St Jean de Braye en vue de la construction d'une église. Les personnes présentes, à savoir les membres du Comité Diocésain, dont Monsieur Laurenceau, maire de Saint Jean de Braye, le Chanoine Quartier, Messieurs Perret, Le Bordais et Mereau ainsi que les membres du Comité Paroissial, le Père Pagnon, Messieurs Bertrand, Thiberge, Fauchon, Vitry, Besson, Cazenave et Cimetière, ont pris la décision de l'achat des terrains nécessaires pour un prix de 5 fr environ le m2.

Le 15 octobre 1965, après l’acquisition d’un terrain de 5000 m2, route de Pithiviers, un appel est lancé au colonel BOISVERT, commandant du C.O. USA PORL,131 fg Bannier, pour niveler le terrain, à titre gracieux.


Le 17 août 1966, le premier plan de la Chapelle Saint François, appelée aussi Relais Paroissial, est élaboré. Les maîtres d’œuvre en seront Michel Borel et Michel Foucher.

Le 22 octobre 1967 à 17h , Mgr Guy-Marie RIOBE, évêque d’Orléans, bénit la Chapelle St François d’Assise.

Pourquoi la décision de construire une chapelle sur la paroisse de Saint Jean de Braye a t-elle été prise ?
Le motif est avant tout démographique. En 1936, la population était de 2 642 hab, en 1954, 4 146 hab. L'accroissement de celle-ci se poursuivra pour atteindre 6 829 hab en 1962 et 8 000 hab en 1967. L'estimation pour 1980 atteignait les 20 000 habitants.

Qui a la responsabilité de la construire ?
Les « Chantiers Diocésains » pour le programme, et le financement.
La Commission Paroissiale agira comme mandataire des Chantiers Diocésains.

Par qui sera-t-elle financée ?
Par les Chantiers Diocésains, en respectant un montant alloué. La paroisse remboursera partiellement les Chantiers Diocésains.
Le coût de la construction s'est élevé à 265 000 francs en dépassement de 15 000 fr. par rapport aux prévisions.
Le 10 juin 1969, une convention entre la Paroisse de St Jean de Braye et les Chantiers Diocésains est signée pour préciser les modalités du remboursement par la paroisse :
Montant : 43 000 fr.
Durée : 18 ans

Pour les Chantiers Diocésains, cette époque est marquée par la construction d'églises en différents points du diocèse:
- Sainte Jeanne d’Arc à Orléans
- Saint Dominique à St Jean de la Ruelle
- Notre Dame du Val à Olivet
- Saint Yves à la Source
- Notre Dame des cités à Montargis.

Conclusion après les inaugurations et bénédictions de ces églises : « Une œuvre difficile se réalise pour que la mission de l’Eglise puisse elle-même continuer là où le Peuple de Dieu vient pour y vivre ».

En novembre 1978, ce sont les premiers travaux d’entretien : peinture, hydrofugation, isolation pour la chapelle et les salles.



INSTALLATION d’un CAMPANILE

A cette chapelle manquait un campanile. Celui-ci de 11 tonnes et de 10,50 mètres de haut, supportant une croix de 2,50m a été construit en 1997. Il comprend 3 cloches provenant de la fonderie Bollée de Saint Jean de Braye:
- Marie Reine de la Paix pèse 115 kg et tinte le mi, parrains M. et Me Varangot, représentant le legs de M. et Me Alle.
- Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus pèse 75 kg, tinte le fa dièse, parrains : Claude Monceaux et Marie-Thérèse Cousin.
- Saint François d’Assise pèse 50 kg, tinte en sol dièse, parrains : David Bazillio et Stéphanie Dewez. Cloche offerte par la fonderie de cloches d’Orléans Dominique Bollée.
Les trois cloches forment ainsi une tierce majeure.

Coût total du campanile : 120 026 fr. dont 45 000 fr. pour les cloches. Leur installation, inscription, et ornementation étant gratuite, offerte par la Fonderie Bollée.

Pour assurer le financement, une souscription auprès des paroissiens a été lancée. La somme reçue élevée à 52 850 fr. s'est ajoutée à un legs de 13 266 fr. Le reste 53 910 fr. est payé selon un plan de financement par la Paroisse.

La bénédiction des cloches par le Père François Maupu, administrateur diocésain, aux côtés du père Maurice Lecomte, curé a eu lieu le 30 novembre 1997, 1er dimanche de l’avent.

La chapelle saint François et son campanile

Cliquez ici pour accéder à la galerie.